La Grande Virée 2008 – Une grande réussite

La Grande Virée 2008 – Une grande réussite

Une petite tape dans le dos!

Dany CharestEh oui, encore une fois cette année, tous ensemble nous avons fait de la grande virée des sentiers une grande réussite. Un succès qui pour une 5e année d’affilée, vient de relever la barre des standards de qualité en matière d’événement de course à pied au Québec. Je dis bien tous ensemble car sans la participation de ses 143 bénévoles, la grande virée des sentiers aurait été vouée à l’échec. D’autant plus que l’édition 2008 aura accueilli un nombre record de coureurs.

Il ne fait pas l’ombre d’un doute que les gens apprécient notre événement. Et par le fait même, notre travail. Allant même pour la majorité des participants jusqu’à réserver leur place plusieurs semaines à l’avance. N’est‐ce pas là un gage de confiance irréfutable? Cette confiance he bien c’est dans les bénévoles de la Grande virée des sentiers qu’ils l’ont placée. Car clamons le haut et fort, les bénévoles sont le gage de garantie et le coeur de la Grande virée. Et ce coeur croyez‐moi, il est bien vivant et en pleine forme!

Être bénévole ce n’est pas une mince tâche. Tout d’abord, il faut sacrifier la fête des pères en famille. Deuxièmement, il faut renoncer à courir une des plus belles courses au Québec. Sinon la plus belle. Et finalement, il faut être prêt à travailler fort. Très fort parfois même. Cependant, tous ces compromis en valent bien la peine. Tout d’abord parce qu’ils permettent à notre club de s’offrir les services et surtout la compétence d’un entraîneur professionnel de choix. Incontestablement, à en juger par le taux de participation aux entraînements du mardi soir, la pertinence et la popularité de cette activité ne sont pas à remettre en question.

S’ajoute à cela la qualité de nos soirées d’ouverture et de fermeture. Bien évidemment, ne cherchez pas une bonne table en ville incluant le vin, un samedi soir, pour trente dollars. C’est peine perdue vous l’aviez déjà compris. À l’évidence, il faut donc admettre l’importance de l’apport financier de la Grande virée au coffre du club des coureurs. Sans cela, nous serions incapables de conserver une cotisation aussi basse pour d’aussi nombreux services.

Qui plus est, outre les avantages financiers et économiques, la Grande virée des sentiers aura permis à des gens extraordinaires et passionnés de découvrir notre club et de se joindre à nous. Ce qui en soi constitue notre plus grande richesse et notre plus grande réussite. D’ailleurs, l’édition 2008 aura permis à nombre de ces nouveaux membres de s’impliquer et de se faire connaître par le fait même. Cette année, afin de reconnaître les efforts des bénévoles, un forfait d’une nuitée avec souper inclus dans une auberge de Québec à été tiré au hasard. L’heureux gagnant est Alain Rancourt. Manifestement le hasard fait très bien les choses, car depuis le tout début Alain et Claire, son épouse, participent activement à l’événement. Nous leur souhaitons donc une agréable escapade…en amoureux. Houlala! (Un petit conseil Alain, ne parle pas de la Grande virée à Claire ce soir là s.v.p.)

En terminant, j’espère que le plaisir fut pour vous tous au rendez‐vous. Car c’est là l’essence et la raison d’être principale d’un tel événement. N’est‐ce pas là aussi le même principe qui régit l’esprit de notre club, et ce depuis maintenant près de trente ans?

En passant, si personne ne l’a encore fait, felicitez‐vous et accordez‐vous donc une petite tape dans le dos!Pour ma part, ce fut un plaisir et un immense privilège de travailler à vos côtés encore cette année.

À l’an prochain pour une 6e édition!

Dany Charest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *