Maski-Courons International

Maski-Courons International

COURSE CHAMPÊTRE

On ne pouvait certes espérer de meilleures conditions climatiques pour cette 29e édition du Maski-Courons International à laquelle j’ai eu le grand plaisir de participer avec cinq autres membres du Club des Coureurs sur route du Mont St-Bruno, en ce dimanche 13 août 2006. Tout près de St-Gabriel-de-Brandon dans la belle région de Lanaudière, cette course à pied s’inscrit dans le cadre d’un week-end de festivités comprenant entre autres un tournoi de volley ball de plage, qui s’avéra une intéressante mais trop brève distraction préalablement au départ. Outre le demi-marathon, d’autres distances étaient parcourues à la course ou la marche, dont une sympathique épreuve d’un kilomètre pour enfants. Et vive la relève !

Notre grande dame du marathon, Jacqueline Gareau, était porte-parole de l’événement et participait au demi-marathon aux côtés des non-moins célèbres jumelles Patricia et Sylvianne Puntous. Le départ était donné à 10h00 AM sous un ciel radieux et la caravane traversait d’abord un terrain de camping pour ensuite rejoindre la route. Le tracé de 21.1 km contourne essentiellement le beau lac Maskinongé, lequel baigne la ville de St-Gabriel-de-Brandon.

Il s’agit d’un très beau parcours, majoritairement rural, avec de beaux points de vue sur le lac de même que les Basses-Laurentides à proximité. Quelques bonnes montées viennent fouetter les jarrets et accélérer la respiration. Malgré un large accotement sur une grande partie du parcours, de nombreux cônes protecteurs ainsi que des écriteaux invitant les automobilistes à ralentir, certains coureurs ont eu la désagréable impression d’être frôlés par de la tôle sur quatre roues à certains moments !

Les encouragements des citoyens ont cependant tôt fait de nous faire oublier la circulation automobile et la qualité inégale du revêtement asphalté. Au fil d’arrivée, nous étions heureux de recevoir la médaille du « finisher » dont la forme originale correspond au contour du lac Maskinongé. Le premier des 163 participants a survolé les 21.1 km en 1h07 ! Pour ma part, je suis parti en « fond de grille » et j’ai réalisé un « negative split » (première moitié plus lente) pour la première fois, terminant en 1h33.

Enfin, il s’agissait pour notre petit groupe de St-Bruno d’une « pratique » en vue du Marathon des Deux Rives à Québec le 27 août prochain. J’en serai à ma première expérience et on verra bien si le vrai test fonctionnera aussi bien que la « pratique »…

Marc Dagenais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.