Vignoble du Marathonien 2008

Vignoble du Marathonien 2008

Course amicale au Vignoble du Marathonien

Depuis quelques années déjà, un entraînement amical (ou “fun run”) a lieu au Vignoble du Marathonien à Havelock (www.marathonien.qc.ca), un peu à l’ouest du Parc Safari Africain d’Hemmingford et près de la frontière des États-Unis. Notre hôte vigneron, Jean Joly (ne pas confondre avec le webmestre de courir.org), est un ancien marathonien plutôt rapide qui a couru plusieurs épreuves avec son ami l’increvable gentleman globe-trotter Pierre Bourassa, dont un Boston sous les 3 heures!

Une blessure l’ayant forcé à mettre sa passion de côté, c’est avec un plaisir renouvelé qu’il accueille d’autres coureurs à chaque année. Au fil des ans, le bouche-à-oreille ayant fait son œuvre, un contingent de plus en plus important de coureurs se retrouvent pour cet entraînement sous le signe de l’amitié. Pierre Bourassa ayant eu la gentillesse de m’inviter, je me suis empressé de transmettre l’invitation et ainsi recruter une dizaine d’autres membres de mon club de St-Bruno.

Le soleil brillait dans un ciel sans nuages et sur un véritable écrin de verdure en ce magnifique samedi 5 juillet 2008. J’arrivais au vignoble en croyant participer à une petite course « pépère » qui me permettrait de jaser plus qu’autre chose… Erreur ! Bien que véritablement amical, cet entraînement n’avait rien d’une sinécure. Le tracé, qui formait un grand rectangle de 18,6 km entourant le vignoble, montait d’abord sans relâche vers le sommet de Covey Hill, une colline bien connue des cyclistes de la grande région de Montréal et dont il est parfois question dans les pages de Vélo Mag.

En haut de Covey Hill, la vue valait à elle seule le déplacement; l’on embrassait du regard les terres fertiles de la vallée du St-Laurent et, au loin, les tours du centre-ville de Montréal. Quel spectacle ! Par la suite, après un court répit sur un faux plat, ce fut la très longue descente et, après avoir tourné à droite, un long faux plat descendant jusqu’au village d’Havelock. La dernière ligne droite (entre 3 et 4 km) jusqu’au vignoble fut légèrement ascendante. Somme toute, un parcours assez exigeant avec bien peu d’endroits ombragés mais qui nous permettait d’apprécier les charmes ruraux de notre province; bref, une petite odyssée en communion avec la nature.

Je crois bien que l’on souhaiterait tous nos entraînements comme celui-là. De plus, après l’effort sous le soleil et une douche sommaire au boyau d’arrosage, place au pique-nique dans une ambiance festive. Naturellement, il convenait de déguster les produits du vignoble, ce qui a rehaussé la saveur de nos victuailles et accru notre bonne humeur. De plus amples détails sur le vignoble, son environnement particulier, ses produits et ses nombreuses distinctions se trouvent sur son site internet; il faut dire que, depuis 1994, celui-ci s’est vu décerner près de 45 médailles.

Si vous souhaitez venir vous entraîner autour du vignoble, le tracé est assez simple : il consiste à former un rectangle en tournant à droite à chaque intersection se présentant après la sortie du vignoble, où l’on tourne à droite (bien sûr) sur la route 202. Vous passerez certainement un aussi bon moment que nous. Merci à Jean Joly de mettre ses installations à notre disposition, et à Pierre pour son invitation. Vivement à l’an prochain !

Marc Dagenais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.