Incursion dans l’univers des accros à l’endorphine…

Incursion dans l’univers des accros à l’endorphine…

Un dossier intéressant paru en fin de semaine dans La Presse sur ces gens ‘ordinaires’ qui ont comme passion le dépassement de soi, et passent le plus clair de leurs loisirs à s’entraîner… Et parmi ceux-là, bien sûr, se trouve une des gazelles bien connues de notre club:  Nathalie Goyer. Extraits et liens ci-dessous.

Comme des olympiens

Ils pratiquent leur sport une quinzaine d’heures par semaine, embauchent des entraîneurs privés et dépensent des milliers de dollars pour participer à des compétitions. Des olympiens? Non. Des travailleurs à temps plein dont l’apogée athlétique est largement dépassée. Leur récompense: le sentiment du devoir accompli et le dépassement de ses propres limites. Incursion dans l’univers des accros à l’endorphine.

Lire la suite sur cyberpresse…

Manger, dormir, courir

À 42 ans, Nathalie Goyer est dans la forme de sa vie. Le 9 mai dernier, elle a pris part à son 42e marathon, au mont Saint-Michel, en France. Seuls de forts vents l’ont empêchée de battre sa meilleure marque personnelle sur l’épreuve de 42 km.

Lire la suite sur cyberpresse…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.